Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 14:07

Tête d’Orang-outan, François Pompon (1855-1933), 1930, marbre noir  

 

 

Les peintres et les sculpteurs portent-ils sur les animaux le même regard que celui que leur portent les naturalistes ?

 

Le  dimanche 25 mars 2012, à 15h00, l'Association du Centre Nature propose à 15 adhérents d'aller visiter la nouvelle Exposition du Grand Palais "Beauté animale"

 

À travers les siècles, les plus grands artistes relèvent le défi de la représentation de l’animal, poursuivant une tradition qui n’a cessé de produire des chefs-d’œuvre.

L’exposition réunit environ cent-trente peintures, sculptures et dessins, de la Renaissance à nos jours, notamment de Hans Hoffmann, Dürer, Bugatti, Delacroix, van Gogh, Bonnard, Manet, Koons, Bourgeois, Stubbs, Géricault, Marey, Muybridge, Degas, Calder, Moore, Rabier, Bassano, Goya, Giacometti, Steinlen, Picasso, César, Pompon, Courbet, et de quelques glorieux anonymes.

 

Le nombre de place étant limité, téléphoner vite au 01 42 42 53 95 ou envoyer un email à centre-nature@orange.fr

Sortie réservée aux adhérents - ou bien une bonne occasion d'adhérer ou de  réadhérer !

 

Départ à 14h00 du Centre Nature ou rendez-vous sur place à 15h00 (Grand Palais - Entrée Clémenceau : 3 avenue du Général Eisenhower 75008 Paris - métro ligne 1, 9 et 13 Champs-Elysées Clemenceau ou Franklin-Roosevelt) 

 


Théodore Géricault Tête de lionne, vers 1819, Huile sur toile Paris, musée du Louvre

 

Jeff Koons Poodle / Caniche, 1991 Bois polychrome Lisbonne, Museu Colecção Berardo Caniche

 

Anonyme allemand (?) Les Oiseaux, 1619, Huile sur toile, Strasbourg, musée des Beaux-Arts

 

Albrecht Dürer Rhinocéros, 1515 Gravure sur bois, sur papier, édition néerlandaise, 6e tirage Paris, BNF

 

Alexandre Gabriel Decamps Le Singe peintre, dit aussi Intérieur d’atelier, vers 1833 Huile sur toile Paris, musée du Louvre, département des Peintures Legs Thomy Thiéry en 1902

  

Depuis la Renaissance, artistes et naturalistes n’ont cessé d’observer les animaux et de les représenter avec toute l’exactitude possible. Néanmoins, le naturalisme s’arrête là où commencent la norme et la morale : des critères éthiques et esthétiques sont mis en place, qui motivent les différences de point de vue. Ainsi, les manières de représenter une même bête varient extraordinairement. Elles traduisent notre fascination et notre curiosité pour un monde qui n’a pas fini de livrer sa diversité. A travers des œuvres majeures, l’exposition explore les rapports que les artistes, souvent les plus grands peintres et sculpteurs, entretiennent avec les animaux. Elle montre que le lien entre art et science, entre notre soif de connaissance de l’animal et notre fascination pour sa beauté, continue d’être étroit.


Peintures, dessins, sculptures, photographies, célèbres ou insolites... La manifestation réunit environ 120 chefs-d’œuvre de l’art occidental, de la Renaissance à nos jours, avec un parti pris radical et inédit : ne montrer que des œuvres où l’animal est représenté seul et pour lui-même, hors de toute présence humaine. Cette merveilleuse ménagerie, scénarisée dans un souci de clarté et d’accessibilité à tous les publics, mêlera le sauvage et le domestique, l’étrange et le familier.

 

I. L’attention à l’animal
Comme la beauté humaine, la beauté animale doit répondre à des critères précis, qui varient selon les époques et les milieux. C’est à la Renaissance que se produit une révolution : des artistes exceptionnels, comme Dürer, puis des pionniers de la zoologie se penchent sur les animaux et les décrivent avec minutie. C’est aussi le moment où la découverte du Nouveau Monde révèle de nouveaux animaux, comme les perroquets ou les dindons. Très vite se constituent des répertoires. Dès qu’ils peuvent observer des animaux, les peintres les consignent dans des albums. Il leur arrive de reprendre certains motifs ayant déjà inspiré d’autres œuvres. Ils ont également recours à l’étude de l’anatomie et s’efforcent de décomposer les mouvements, comme le galop du cheval. Mais l’homme ne se contente pas de représenter la beauté animale, il agit sur elle en transformant les bêtes elles-mêmes. Pour cela, il convoque tous les moyens de la science. De nouvelles races de vaches, de chiens, de chats, apparaissent dans les œuvres d’art. A l’inverse, des tableaux nous restituent des races passées de mode.

 

II. Préjugés esthétiques et moraux
Nous sommes tous marqués par Buffon et son Histoire naturelle, publiée peu avant la Révolution, à cause des irrésistibles portraits d’animaux qu’elle contient. Mais Buffon fait aussi le tri entre les animaux nobles et les animaux ignobles. Le bon et le beau se confondent. Ces classifications arbitraires peuvent expliquer nos phobies par exemple pour les insectes. De fait, certaines espèces sont négligées des scientifiques et des artistes. Aujourd’hui, l’art bouleverse ces valeurs et les artistes s’attachent à des animaux longtemps dénigrés. C’est le cas de la chauve-souris de César ou de l’Araignée de Louise Bourgeois.

 

III. Le singe et l’homme
La publication de L’origine des espèces par Charles Darwin en 1859 est un choc pour la civilisation judéo-chrétienne. Le naturaliste y développe sa théorie de la sélection naturelle, fondée sur la lutte pour la vie ; il affirme le cousinage de l’homme et du singe. Des artistes s’intéressent à ces théories. L’image du singe, jusque-là dérisoire et convenue, s’en trouve bouleversée et il en résulte de troublants portraits, comme l’extraordinaire Orang-outan de Pompon.

 

IV. Une nouvelle sensibilité
Les récits bibliques racontent la création des animaux et leur sauvetage sur l’arche de Noé. Ces mythes nous parlent d’un droit de vie et de mort que les hommes auraient sur leurs prétendus « frères inférieurs ». Longtemps niée, la souffrance des animaux est enfin reconnue sous l’impulsion de Montaigne ou de La Fontaine. La question de l’âme animale est posée, puis l’empathie finit par l’emporter avec la création d’associations protégeant le droit des animaux (SPA en France en 1845) et d’un arsenal légal (loi Grammont en France en 1850). Les œuvres d’art démontrent la sensibilité des animaux et toute leur gamme d’expressions irrésistibles.

 

V. A la rencontre de l’autre : les animaux exotiques
A la Renaissance, les animaux exotiques sont très recherchés par les grands de ce monde. Les rois et les papes les collectionnent dans des ménageries auxquelles certains artistes ont un accès privilégié. Leurs œuvres sont devenues des témoignages précieux. Le public découvrira ainsi le destin extraordinaire du rhinocéros de Léon X ou de la girafe de Charles X, dont la traversée de la France, de Marseille à Paris, a fait sensation. En 1793, la Ménagerie du Jardin des Plantes donne le signal de l’essor des zoos, dont la popularité ne se dément pas. La France permet ainsi aux artistes d’accéder aux animaux : c’est l’origine de l’« art animalier », sous l’impulsion de Barye et de Delacroix. Les artistes y trouvent des modèles de plus en plus variés.
Beaucoup de créateurs s’interrogent aujourd’hui sur le rapport homme/animal et s’alarment de la menace qui pèse sur la biodiversité. Après le panda de Chine puis le bébé phoque, l’ours polaire est devenu le symbole de cette menace. A lui seul, il alerte l’homme sur l’avenir de la planète. Une sculpture aussi magnifique que L’Ours blancde Pompon finira-t-elle par avoir avant tout une valeur de témoignage, celui d’une espèce disparue ? La beauté animale ne sera-t-elle bientôt plus qu’un souvenir ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de l'Association du Centre Nature de Colombes
  • Le Blog de l'Association du Centre Nature de Colombes
  • : Les sorties et activités de l'Association du Centre Nature de Colombes
  • Contact

Programme de sorties et activités 2017 téléchargeable ici 

Adhésions 2017 :  individuelle : 17 €  famille : 24 €  de soutien : 30 €  bienfaiteur : 50 €

Etudiants, Chômeurs, Rsaistes : gratuite  

 

 

Recherche

2 structures au Centre Nature

Deux structures au Centre Nature :

16, rue Solférino

92700 Colombes

SNCF : Depuis Saint-Lazare, Direction Ermont-Eaubonne, Arrêt Gare du Stade

RATP : Bus 235 & 366, Arrêt Gare du Stade

___________________________________________


Partie associative : activités au sein du Centre Nature et sorties naturalistes, selon programme.

Samedi et Dimanche 14h30-17h30selon programme.

Association du Centre Nature : Christian, Alain, Sylvie, Marie-Pascale, Sonia et Nelly, et tous les animateurs : Alain (2), Bruno, Christian, Françoise, Gérard, Margaret, Marie-Pascale, Michel, Nicole, Sabrina, Thibaut, ...
Tél : 06 49 52 14 70 (24h/24 !)
WEB: http://centrenature.fr

E-mail: association.centrenature@gmail.com
Programme activités et sorties 2017 de l'Association du Centre Nature à télécharger (cliquer sur l'image) :

 

       

 

Partie municipale :

Du lundi au vendredi : 9h-12h30 et 13h30-18h

Samedi : 15h si animation

Tél. : 01 47 80 35 87

Le Centre Nature est un outil pédagogique pour les enfants des écoles qui étudient "la grenouille", "les abeilles", "les saisons", "le potager bio", "le développement durable" et pour tous avec des rallyes-découvertes et des ateliers saisonniers et artisanaux

Les gestionnaires-animateurs : Sylvie, Agnieszka et Salim.

Tél : 01 47 80 35 87

Télécharger le programme Printemps-Eté 2016 du Centre Nature  (cliquer sur l'image) :

WEB : https://www.colombes.fr/espaces-verts/coulee-verte-centre-nature-et-refuge-des-iles-marantes-1025.html

E-mail : centrenature@mairie-colombes.fr

Catégories

Saison 2017

 

 Télécharger icle Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2017

 

Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2016

 

Télécharger ici le Bulletin d'Adhésion pour 2016 

Télécharger ici la plaquette-historique "Du Jardin Botanique au Centre Nature de Colombes"

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2015

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2014

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2013

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2012

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2011

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2010

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2009