Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 16:14

Amoureux de beautés plantées, nostalgiques de jardins perdus, cultivateurs de balcons, tous plébiscitent les Rendez-vous aux jardins. Du 30 mai au 1er juin, ce festival du végétal a choisi pour sa sixième édition le thème du voyage des plantes. Balade sélective.

Le géranium arrive du cap de Bonne-Espérance. . On a l'impression qu'elles sont quasi entremêlées à notre arbre généalogique, et pourtant, de 70 à 85 % des plantes qui nous entourent viennent d'ailleurs. Sans le savoir, nous baignons dans l'exotisme. La tomate ? Elle vient d'Amérique du Sud et centrale, comme le bégonia, le dahlia, la courgette ou l'aubergine. Le pélargonium (géranium) si banal aujourd'hui ? Du cap de Bonne-Espérance. La jacinthe, la tulipe ? De Turquie. La rose ? De partout ! Elle, c'est même la fleur longue distance par excellence, l'icône du melting-compost ! « Elle serait venue de Damas avec les Croisés, mais aujourd'hui, on a tellement hybridé des variétés d'Extrême-Orient, d'Europe occidentale ou d'Asie qu'il n'y a plus de roses botaniques de France. Les seules seraient peut-être l'églantier ou la Rosa Gallica », s'amuse Pierre Bonnaure, jardinier en chef des Tuileries. Même le marronnier ou le platane, qui font autant partie de l'imagerie parisienne que la baguette ou la tour Eiffel, viennent le premier de la Macédoine des Balkans, le second d'Orient !

Paris, au coeur du voyage. Comment sont venues ces plantes ? Ni par l'eau, ni par le vent, ni par les animaux, mais grâce aux grandes expéditions naturalistes. « Les valises diplomatiques ont toujours rapporté des graines. À partir de la découverte de l'Amérique, les pays européens parcourent le monde pour rapporter des plantes », poursuit Pierre Bonnaure. Il y a de grands noms : Charles Plumier, « Botaniste du roi » Louis XIV, le premier à créer à partir de noms propres les noms des genres nouveaux qu'il découvre comme fuchsia, magnolia ; Linné, Buffon, Cuvier ou Louis XV, une vraie sommité botanique. « Paris a joué un rôle essentiel dans ce voyage. Toutes les graines et plants étaient acheminés à Trianon ou au Jardin du roi, l'actuel Jardin des Plantes, pour y être étudiés, nommés par la communauté scientifique de Paris, d'un bouillonnement culturel incroyable », complète Yves-Marie Allain, ingénieur horticole et paysagiste, auteur de nombreux ouvrages sur ce thème. Et voilà comment le paysage des jardins d'aujourd'hui est le fruit de cette fièvre naturaliste ! À se demander comment il était avant... « un mélange de fruits, légumes, oeillets, lys blancs, sans aucune intention esthétique. Les fleurs plantées l'étaient pour leur effet positif sur la plante alimentaire... » répond Pierre Bonnaure. « Attention, prévientYves-Marie Allain, il n'y a pas de corrélation entre ce voyage des plantes et l'art des jardins. Ces plantes étaient mises en herbier ou plantées pour des collections. Ainsi le cyprès chauve introduit en France à la fin du XVI e n'a été introduit dans l'art des jardins qu'à la fin du XIX e . »

Fin du voyage. Paradoxalement, la mondialisation achève ce voyage des plantes né d’un grand rêve du XVIe : réunir toute la diversité végétale en un même lieu, le jardin, ersatz du paradis terrestre. « Nous sommes à la fin du cycle, explique Yves-Marie Allain. Les textes sanitaires ou la convention sur la diversité biologique impliquant la responsabilité des États dans la bonne conservation de leur patrimoine végétal réduisent le voyage des plantes. » Alors, si les plantes continuent à voyager en se collant clandestinement à la semelle des globe-trotteurs, la tendance est plutôt de les faire retourner à leurs racines !

Le plus impérial : le domaine de Saint-Cloud
Deux jours ne suffiront pas à faire le tour des activités proposées . À noter : un jeu de piste familial « Sur la piste des plantes vagabondes », samedi et dimanche de 14 h à 18 h, l'atelier de réalisation d'un parterre floral restant tout l'été (choix des plantes, préparation de la terre, traçage puis plantation avec des jardiniers d'art) à 14 h 15, 15 h 15, 16 h 15, 17 h 15... Réservez du temps pour la visite des Jardins ouvriers de l'automobile et du cycle. 240 lopins de terre datant de 1941 et des pénuries alimentaires. Accueil exceptionnel samedi et dimanche de 11 h à 18 h. Domaine de Saint-Cloud, Saint-Cloud (92), tél. : 01 41 12 02 90, http://www.monuments-nationaux.fr. De 7 h 30 à 22 h, gratuit.

Le plus privé : les jardins de Sonja
À l'emplacement d'anciens champs de maïs laissés à l'état de friches, une mosaïque de jardins entremêlés (anglo-chinois, d'eau, de graminées...) abritant une collection de 2500 plantes On peut admirer et glaner des conseils : Sonja est paysagiste. Les Jardins de Sonja : 5, rue de la Martinerie, Le Perray-en-Yvelines (77), tél. : 01 34 84 16 67, http://jardinsdesonja.fr, samedi 31 et dimanche 1er, tarif : 5 eur .

Le plus royal : Versailles
Le parc, les jardins de Versailles sont un paradis d'essences du monde entier, une démonstration éblouissante de ce que fut la passion botanique de Louis XV. Au programme de ce rendez-vous : des ateliers pédagogiques animés par des botanistes pour reconnaître les plantes, herboriser, une découverte des arbres du parc, le carnet de voyage d'un botaniste à la main, et la grande épopée du voyage des plantes racontée par des comédiens costumés... Que demande le peuple ? Parc du domaine du château de Versailles, du Trianon, du domaine de Marie-Antoinette, Versailles (78), tél. : 0810 81 16 14, ww.chateauversailles.fr, entrée : 9 eur (gratuit -18 ans). De 8 h 30 à 20 h 30 (ouverture du parc), de 12 heures à 18 heures (animations).

Le plus républicain : le jardin de l'hôtel Matignon
L'ouverture exceptionnelle du siège de la présidence du Conseil va permettre d'admirer ce poumon vert de la capitale où sur deux hectares, 350 arbres racontent les origines variées de nos paysages. Hôtel Matignon, 36 rue de Babylone (VIIe). Dimanche 1er juin, de 11 heures à 18 heures, gratuit, panoramas commentés par les jardiniers.

Le plus emblématique : le Jardin des Plantes
Créé en 1635 comme « Jardin royal des plantes médicinales » puis devenu Jardin du roi, il fut la destination de toutes les grandes expéditions. Il est resté le jardin privilégié pour la connaissance de la biodiversité. Plusieurs animations sont proposées par les jardiniers de l'école botanique. À noter chaque jour, à 15 heures, découverte des arbres historiques du jardin comme le cèdre de Jussieu. Jardin des Plantes (Ve). Tél. : 01 40 79 56 01 et www.mnhn.fr. De 7 h 30 à 20 heures, gratuit.

Le plus mystique : le jardin médiéval de la commanderie des templiers
Dans l'une des trois dernières - et superbes - commanderies de Seine-et-Marne, ce jardin médiéval organisé en quatre carrés thématiques : potager, fleurs à bouquets, plantes aromatiques et plantes techniques évoquent l'apport des Croisades dans la richesse botanique. Commanderie des templiers, Coulommiers (77). Tél. : 01 64 65 08 61 et www.commanderie-templiers.fr. Samedi 31 et dimanche 1er, de 14 heures à 18 heures, tarif : 5 eur (3 eur de 8 à 16 ans). À noter une conférence une sur le voyage des plantes à travers l'épopée des Croisades.

Le plus savant : le château de la Roche-Guyon
Ouverture exceptionnelle du Jardin anglais - chemin en lacets, bancs avec vue sur la Seine, donjon - créé par la duchesse d'Enville (XVIIIe), tenante de l'agriculture raisonnée avant l'heure, pionnière dans la culture de la pomme de terre, du maïs et du chou-fleur. Pour ces deux jours, le château a donné carte blanche au paysagiste Gilles Clément, nouveau « gourou » du voyage des plantes avec ses concepts du « tiers-paysage », du « jardin planétaire », du « jardin en mouvement ». Château de La Roche-Guyon, 1, rue de l'Audience (95), tél. : 01 34 79 74 42, www.chateaudelarocheguyon.fr, après-midi uniquement, accès libre au potager, visite guidée du château dimanche à 15 heures (7,50 eur ). « Salons savants » avec des spécialistes (entrée libre en fonction des places disponibles)

Le plus petit : le jardin du Musée Zadkine
« Viens voir ma folie d'Assas et tu comprendras combien la vie d'un homme peut-être changée à cause d'un pigeonnier, à cause d'un arbre », écrivait le sculpteur. Dans cet îlot de verdure, lecture de contes sur le voyage des plantes. Musée Zadkine, 100 bis, rue d'Assas. Tél. : 01 55 42 77 20 et www.zadkine.paris.fr. De 10 heures à 18 heures, gratuit, lectures dimanche 1er, à 11 h 30, 14 h 30 et 16 heures.

Le plus symbolique : l'Arboretum Vilmorin
Créé en 1900, classé depuis 1987 réserve naturelle régionale, il est exceptionnel par sa richesse botanique. Et son nom, qui évoque les grands grainetiers qui ont fait fortune en important graines et plantes. Arboretum Vilmorin, 1, voie de l'Aulne, Verrières-le-Buisson (91), tél. : 01 69 30 73 48, www.rnr-vilmorin.org, samedi et dimanche de 9 h à 18 h 30, gratuit, visite guidée par Nathalie de Vilmorin le samedi 31 à 10 h 30 et 14 h 30 (6 eur ).

Le plus enivrant : la roseraie de L'Haÿ-les-Roses
La première roseraie conçue au monde ! Véritable conservatoire vivant de roses anciennes, elle présente une collection exceptionnelle avec 13 100 pieds de rosiers et 3 200 variétés de cette fleur venue du monde entier. Roseraie du Val-de-Marne, rue Albert-Watel, L'Haÿ-les-Roses (94). Tél. : 01 43 99 82 80, et http://www.roseraieduvaldemarne.com. Samedi et dimanche, de 11 heures à 19 heures (visites guidées en continu).

Environ 300 jardins sont à visiter cette année (du 30 mai au 1er juin) dont 80 ouvertures exceptionnelles et 25 premières participations. Si le principe est la gratuité, certains jardins demandent un droit d’entrée. Pour organiser votre visite, des brochures sont disponibles dans les offices de tourisme, les jardins participants ou sur le site www.rendezvousauxjardins.culture.fr/

(c)Figaroscope 28/05/08 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le Blog de l'Association du Centre Nature de Colombes
  • : Les sorties et activités de l'Association du Centre Nature de Colombes
  • Contact

Programme de sorties et activités 2019 téléchargeable ici 

Adhésions 2019 :  individuelle : 20 €  famille : 30 €  de soutien : 35 €  bienfaiteur : 50 €

Etudiants, Chômeurs, Rsaistes : gratuite  

 

 

Recherche

2 structures au Centre Nature

Deux structures au Centre Nature :

16, rue Solférino

92700 Colombes

SNCF : Depuis Saint-Lazare, Direction Ermont-Eaubonne, Arrêt Gare du Stade

RATP : Bus 235 & 366, Arrêt Gare du Stade

___________________________________________


Partie associative : activités au sein du Centre Nature et sorties naturalistes, selon programme.

Samedi et Dimanche 14h30-17h30selon programme.

Association du Centre Nature : Christian, Alain, Sylvie, Marie-Pascale, Sonia et Nelly, et tous les animateurs : Alain (2), Bruno, Christian, Françoise, Gérard, Margaret, Marie-Pascale, Michel, Nicole, Sabrina, Thibaut, ...
Tél : 06 49 52 14 70 (24h/24 !)
WEB: http://centrenature.fr

E-mail: association.centrenature@gmail.com
Programme activités et sorties 2017 de l'Association du Centre Nature à télécharger (cliquer sur l'image) :

 

       

 

Partie municipale :

Du lundi au vendredi : 9h-12h30 et 13h30-18h

Samedi : 15h si animation

Tél. : 01 47 80 35 87

Le Centre Nature est un outil pédagogique pour les enfants des écoles qui étudient "la grenouille", "les abeilles", "les saisons", "le potager bio", "le développement durable" et pour tous avec des rallyes-découvertes et des ateliers saisonniers et artisanaux

Les gestionnaires-animateurs : Sylvie, Agnieszka et Salim.

Tél : 01 47 80 35 87

Télécharger le programme Printemps-Eté 2016 du Centre Nature  (cliquer sur l'image) :

WEB : https://www.colombes.fr/espaces-verts/coulee-verte-centre-nature-et-refuge-des-iles-marantes-1025.html

E-mail : centrenature@mairie-colombes.fr

Catégories

Saison 2017

 

 Télécharger icle Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2017

 

Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2016

 

Télécharger ici le Bulletin d'Adhésion pour 2016 

Télécharger ici la plaquette-historique "Du Jardin Botanique au Centre Nature de Colombes"

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2015

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2014

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2013

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2012

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2011

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2010

 

Pour info : Télécharger ici le Programme

Complet d'Activités et de Sorties pour 2009